À l’école avec la BMW S1000RR

Encore plus fort ! BMW ne cesse de faire évoluer sa reine des circuits à coup de chevaux et d’assistances de conduite. Si je vous parle de DTC Slide control, ça évoque quoi pour vous ? Explications.

État des lieux

Avec cette nouvelle mouture de la S1000RR, pas moins de 14 systèmes d’aide à la conduite s’unissent via une multitude de capteurs disposés judicieusement sur le châssis associés à d’autres organes en mouvement afin d’assurer votre sécurité et vous aident à contenir les 210 chevaux recensés au sein de ce moteur 4 cylindres en ligne. En marge de l’apport des ailerons dorénavant placés d’origine sur cette version S, réservés à la M1000RR précédemment, le Slide Control et le Brake Slide Assist apparaissent également sur cette version 2023.

Assistances en tout genre

Pour faire simple, le Slide Control permet aux meilleurs de contrôler la glisse de la roue arrière alors que le Brake Slide Assist vous assiste lors de vos freinages sur l’angle. Ces assistances s’additionnent à l’ABS Pro, au Traction Control et à l’antiwheeling, ainsi qu’aux différents modes de conduite proposés sur ce genre de machines, Rain, Road, Dynamic, Race + Race Pro. Vous ajoutez encore les suspensions Marzocchi DDC, un cruise-control, des poignées chauffantes le Hill Start Control et le Pit Lane Limiter et vous serez prêt à prendre la piste ou la route.

Terrain de jeu favori

Le terrain de jeu privilégié de ce genre d’hypersportive étant le circuit, je profite du stage de la Mertens Riding School du mois de juillet dernier à Mettet pour tenter de comprendre et de dompter la horde de chevaux qui encombrent les carters de cette belle mécanique. D’un naturel prudent, je tente de modifier les paramètres des assistances pour augmenter l’antiwheeling et le Traction Control. Cette S1000RR vaut, avec les options ajoutées par BMW, plus de 26.000€, que je n’ai pas envie d’emprunter à mon banquier pour rembourser les dommages éventuels causés par un excès d’optimisme. Quoi que BMW soit un des rares constructeurs à comprendre les risques que nous encourons à tester de telles machines.

Toujours aussi facile

Revenons-en au paramétrage des données que je n’arrive pas à entrer dans le système. Par chance, un des participants du stage possède une M1000RR et décoche le mode Rain qui m’empêchait de configurer le mode Race. J’opte donc pour le mode Pro Race 1 qui devrait parfaitement me convenir durant cette journée de stage. Depuis 2013, je suis à chaque fois étonné de la facilité avec laquelle j’arrive à piloter cette S1000RR sur ce tracé de l’Entre Sambre et Meuse. Bien que profitant d’accélérations redoutables, la moto reste maitrisable en toutes circonstances. La pose d’une distribution variable ShiftCam en 2019 a amélioré les reprises en sortie de virages. BMW ayant équipé cette S1000RR de jantes carbones, je retrouve instantanément la facilité d’entrée en courbe serrée que j’avais déjà ressentie au guidon de la M1000RR en 2022.

Impressionnante d’efficacité

Je ne sais pas si c’est l’apport des ailerons ou une meilleure analyse des capteurs qui en sont la cause mais toujours est-il qu’en pleine accélérations les 197kg de la moto restent collés au sol. Absence totale de wheeling avec les réglages standards du mode Pro Race 1 par rapport aux modèles précédents dont la roue avant perdait toujours le contact avec le bitume, ne fût-ce que de quelques centimètres. Chaussée de Dunlop SportSmart TT, je n’ai ressenti aucune dérobade des roues, ni de l’avant ni de l’arrière. Si ce n’est qu’en fin de journée, un certain flou et de petites vibrations sont apparus au bout de la ligne droite des stands à l’amorce du 1er gauche, en phase de freinage. Les responsables furent rapidement identifiés, les joints spy de la fourche ne remplissaient plus leurs rôles. Une fourche assemblée un lundi très certainement.

Conclusion

Les hypersportives se comptent sur les doigts d’une main actuellement et la BMW S1000RR prend place dans le haut de panier. C’est une véritable pièce d’orfèvrerie qui repousse sans cesse les limites des assistances électroniques. Ses niveaux de qualité et de sécurité sont tels que l’on pourrait presque en faire une machine de moto-école. Reste à sortir les 21.170€ (hors options).

Photos: Marc Bossiroy

Les + et les –

Les +: Position de conduite, qualité de fabrication, assistances judicieuses, puissance gérable.

les -: Pack M indispensable (+ 5.447€)

La BMW S1000RR en quelques chiffres

MOTEUR

Type : 4-cylindres en ligne, double arbre à cames en tête, 4 soupapes par cylindre, 999cc, distribution variable

Puissance : 210 ch (154 kW) à 13.750 tr/min

Couple : 113 Nm à 11.000 tr/min

Alimentation : Injection électronique BMS-O, 48 mm

Embrayage : multidisques en bain d’huile (antidribble) avec autorenforcement

Boîte : 6 rapports avec Shifter HP Pro

Transmission finale : par chaîne

PARTIE-CYCLE

Cadre :  périmétrique en aluminium, moteur à fonction porteuse

Suspension avant : fourche inversée de 45 mm

Réglage : précontrainte du ressort, amortissement en détente et en compression réglables (option DDC)

Suspension arrière : double bras oscillant en aluminium avec combiné central

Réglage : précontrainte du ressort, amortissement en détente et en compression réglables (option DDCD)

Débattement av/ar : 120/117 mm

Freins avant : double disque flottant 320 mm, étriers 4 pistons à fixation radiale

Frein arrière :  simple disque 220 mm, étrier flottant à simple piston

Pneumatiques av/ar : 120/70 ZR17, 190/55 ZR 17 (roues 200/55 ZR 17 M)

DIMENSIONS

Empattement : 1 457 mm

Angle de chasse : 66,2 °

Chasse : 99,8 mm

Hauteur de selle : 824 mm

Réservoir : 16,5 L

Poids TPF : 197 kg (pack M 193,5 kg)

Prix :  à partir de 21.170 euros

Retour à l’école

Les stages sur circuit représentent à mes yeux la meilleure école de conduite quant à votre aptitude à rouler en deux roues. Stéphane Mertens et ses moniteurs se focalisent avant tout sur votre sécurité en vous délivrant les conseils qui vous permettront de mieux appréhender la piste comme la route. En fin de stage, vous maitriserez mieux votre machine avec au bout du compte, des performances en nettes améliorations. A mes yeux, le passage par un stage de ce genre est une étape indispensable lorsque l’on conduit une moto. Votre vie vaut bien les 325€ (600€ 2 jours) investis sur cette journée.

Newsletter moto

Vous souhaitez être tenu informé gratuitement de toute l’actualité moto ? Abonnez-vous à notre newsletter ci-dessous et recevez chaque semaine des actualités gratuites, des tests, les meilleurs itinéraires et bien plus encore !
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, il y a un lien de désinscription en bas de chaque newsletter. Nous attachons une grande importance à votre vie privée, notre politique de confidentialité peut être lue sur le site Internet. En soumettant ce formulaire, vous acceptez les conditions énoncées dans la politique de confidentialité.
Inscrivez-vous et recevez les dernières mises à jour du moteur

"*" indicates required fields

This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Nous utilisons des cookies ou des technologies similaires (par exemple, des pixels ou des plug-ins de réseaux sociaux), notamment pour optimiser votre expérience d’utilisateur sur notre site Internet. Par ailleurs, nous souhaitons utiliser des cookies d’analyse et de marketing pour rendre votre visite de notre site Internet plus personnelle, pour vous envoyer des publicités ciblées et pour que nous puissions recueillir de meilleures informations sur votre utilisation de notre site Internet.

Acceptez-vous que nous utilisions des cookies pour optimiser votre expérience d’utilisateur de notre site Internet, afin que nous puissions l’améliorer et vous surprendre avec des publicités ? Dans ce cas, veuillez confirmer en cliquant sur « OK ».

Ou souhaitez-vous définir vos préférences concernant les différents types de cookies ? Ceci est possible grâce à notre politique en matière de cookies. Souhaitez-vous plus d’informations sur notre utilisation des cookies et sur la façon dont vous pouvez les supprimer ? Nous vous invitons à lire notre politique en matière de cookies.

This site is registered on wpml.org as a development site.